Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Compte rendu du Conseil Communal du 18 octobre 21

Vous êtes ici : Accueil / Vie communale / Vie politique / Conseil communal / Comptes rendus / Compte rendu du Conseil Communal du 18 octobre 21
  • Le Conseil communal de ce lundi 18 octobre a débuté par la prestation de serment de Frédéric Lambot, en tant que conseiller communal du groupe Action, en remplacement de Géraldine Desille qui avait remis sa démission début septembre. Ce n’était pas une première pour Frédéric Lambot qui avait déjà prêté serment en juin 2016 suite à la démission de Carl Emond de la liste Union. En 2018, lors des élections communales, le nouveau conseiller était 7ème sur la liste Action, il avait récolté 718 voix de préférence à l’issue du scrutin.
  • Au cœur des débats, le vote de toute une série de taxes pour l’exercice 2022. Pas de changement pour les l’IPP (impôt des personnes physiques), les centimes additionnels au précompte immobilier, ainsi que la redevance pour la collecte, l’acquisition, le remplacement de conteneurs à puce et la fourniture de pièces de rechange. Deux nouvelles taxes font leur apparition : l’une sur les enseignes et publicités assimilées obsolètes et la seconde sur l’enlèvement et l’entreposage des véhicules abandonnés sur la voie publique. Le groupe Action via le conseiller Frédérick Botin s’est interrogé sur la taxe sur l’absence de places de parking imposée lors de la construction ou de la transformation d’immeubles. Selon lui, les fonds liés à cette redevance doivent être réservés pour des projets au niveau de la mobilité. Le conseiller pense également qu’il n’est pas nécessaire de taxer les projets dans les villages car le problème de parking ne se justifie pas. Le Bourgmestre Frédéric Deville a promis d’y réfléchir avec le Collège pour le futur exercice. Selon lui, cette taxe reste une sécurité en cas de grand dossier immobilier, tant dans les villages que dans la Ville. Le groupe Action s’est abstenu sur ce point. Abstention également pour le groupe de l’opposition Action toujours à propos de la taxe sur l’occupation du domaine public lors de travaux de construction, démolition, reconstruction, aménagement ou transformation d’un bien immobilier, la jugeant pénalisante pour les commerces et les entreprises cinaciennes, surtout lors de petites interventions. Les autres taxes ont fait l’unanimité.
  • Le Conseil communal devait approuver les modifications budgétaires n°3 de l’exercice 2021. Il s’agit d’ajustement du budget afin de terminer l’année. L’opposition Action a souligné quelques points positifs : le maintien de l’autofinancement, l’avancement dans le dossier de la Rue des Sorbiers, et dans celui de l’extension du hall omnisports. Mais selon Action, cette modification budgétaire ne corrige pas le budget initial. Ecolo s’est abstenu, Action a voté contre.
  • Il était demandé au Conseil communal de confirmer l’engagement de la commune dans la démarche « Zéro déchet » et de confirmer l’accompagnement mis en place par le BEP Environnement (Bureau Economique de la Province) notamment. Frédérick Botin, pour le groupe Action, a fait part d’une de ses préoccupations : la gestion des déchets pour les mouvements de jeunesse, particulièrement les camps. Des sacs poubelles leur sont distribués gratuitement chaque été, et ce sont les Services de la Ville qui se chargent du ramassage. Pour Action, ce n’est pas le bon message pour inciter les jeunes à réduire leur production de déchets. Le Bourgmestre Frédéric Deville a souligné l’idée. Du côté d’Ecolo, la volonté est de pouvoir évaluer l’impact des actions menées en termes de « Zéro déchet ». Le point a été voté, le groupe Action s’est abstenu.
  • Il était également demandé aux élus d’approuver, lors de ce conseil, le règlement relatif aux chèques commerces Bonus. L’opération avait déjà été mise sur pied l’année dernière. L’idée est de renforcer le système en offrant 10% supplémentaires du montant d’achat des chèques commerces durant la période des Fêtes, soit du 1er au 31 décembre. Le point a été voté, Ecolo s’est abstenu jugeant, par la voix de la conseillère France Masai, que la mesure pourrait cibler spécifiquement un public moins favorisé. L’échevine Anne Piron a rappelé que l’objectif était d’inciter les citoyens à faire leurs achats de Noël à Ciney.
  • Deux marchés publics de travaux étaient également à l’ordre du jour. L’un concernait la réfection des trottoirs pour un peu plus de 60.000 euros, principalement à Ciney et Sovet. L’autre concernait l’embellissement d’aires de jeux. Deux à Achêne dans le quartier des Acacias, d’autres dans le quartier du Pré du Beau Trieux ont été déclassés par mesure de sécurité. De nouveaux jeux y seront installés pour un montant estimé de 55.000 euros. Les deux points ont fait l’unanimité.
  • La dénomination de la Place d’Ychippe était aussi sur la table. L’échevin Jean-Marc Gaspard a expliqué que suite à la demande d’un habitant, l’avis des riverains a été sollicité via un toutes-boîtes. La place du hameau d’Ychippe devient officiellement la « Place d’Ychippe ». Le point a fait l’unanimité.
  • Sur la table de ce conseil encore, le vote du règlement d’ordre intérieur de la ludo-bibliothèque communale « L’Air Livre » ainsi que le tarif applicable à ses usagers pour les exercices 2022 à 2025. Le prix reste identique et démocratique. Quant à la ludothèque, elle pourrait être inaugurée au mois de décembre. La location d’un jeu coûtera 1€ pour 28 jours. Unanimité.
Actions sur le document