Information

La piscine de Ciney sera fermée du lundi 20 juin au dimanche 03 juillet 2022 inclus afin d'assurer l'entretien du bassin. Merci pour votre compréhension.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Compte rendu du Conseil Communal du 23 mai 22

Vous êtes ici : Accueil / Vie communale / Vie politique / Conseil communal / Comptes rendus
  • Le Conseil communal de ce mois de mai a débuté par la prestation de serment des nouveaux membres du Conseil communal des Enfants. Ils étaient 13, 8 filles et 5 garçons de cinquième année primaire issus des différentes écoles des villages et de Ciney-centre. Devant un public venu nombreux, ils ont prêté serment entre les mains du Bourgmestre Frédéric Deville. Les 13 conseillers en herbe (ainsi que leurs ainés de 6ème primaire qui avaient prêté serment en 2021) se réuniront plusieurs fois sur l’année. Ils bénéficient d’un budget de 5.000 euros afin de mettre en place de nouveaux projets pour la commune.
  • Le Conseil communal s’est poursuivi avec une présentation de Valérie Grandjean du GAL Condroz-Famenne sur le projet de Parc Naturel « Cœur de Condroz » mené par les communes de Ciney, Assesse, Gesves, Ohey, Hamois et Havelange. Un parc naturel est un territoire ouvert qui a des richesses en termes de biodiversité, de nature et d’activités humaines. L’objectif du projet est le développement durable de ce territoire. Les missions du Parc Naturel sont la préservation du patrimoine naturel, des ressources naturelles, des paysages et un travail sur l’aménagement du territoire, avec l’intégration d’un volet socio-économique. Ce projet devrait permettre de donner une identité forte au territoire. L’association de projet s’est créée début 2021, des groupes de travail thématiques ont été lancés pour définir les enjeux du territoire et les actions à mettre en place pour y répondre. Sur cette base, un plan de gestion a été rédigé et doit être présenté récemment avant d’être finalisé et envoyé début juin pour validation lors des différents conseils communaux. Le dossier doit être déposé sur la table du cabinet de l’Administration avant l’été. L’espoir est d’être officiellement reconnu Parc Naturel avant les prochaines élections régionales qui auront lieu en mai 2024.
  • La « Charte de Bien-Vivre Ensemble » était sur la table de ce Conseil communal. La Zone de Police Condroz-Famenne regroupe 4 communes (à savoir Ciney, Hamois, Havelange et Somme-leuze) et possède un règlement de police commun : c’est la « Charte de Bien-Vivre Ensemble ». Ce document sert de référence aux agents constatateurs ainsi qu’aux policiers. Il n’avait plus été revu depuis décembre 2014, il avait donc besoin d’être actualisé. En effet, de nouvelles législations sont entrées en vigueur, des problématiques supplémentaires sont apparues, ce qui posait parfois des problèmes d’interprétation. Les 4 communes sont désormais appelées à voter ce règlement de police actualisé. Les nouvelles dispositions entreront en vigueur dès le 1er juillet. Ce point a été voté à l’unanimité.
  • Les rues du village de Conjoux auront bientôt des noms. Les Conjoutois avaient interpellé le Collège lors des réunions organisées à mi-mandat. Ceux-ci se plaignaient de problèmes de numérotation et de l’absence de dénomination des rues dans leur village. Une procédure a ainsi été lancée avec la participation des habitants qui ont pu faire des propositions. Conjoux aura, au terme de la procédure, plusieurs noms de rue : Rue du Vieux Conjoux, Rue du Réseau Dame Blanche, Impasse des Conjoutois, Rue Gaston Compère, Rue du Soldat Napoléonien, Chemin de la Charmille, Rue du Ruisseau, Rue de Wève et Rue des Châtaigniers. Ces trois dernières rues auront la particularité d’être traduites en wallon, la Ville de Ciney y étant attachée. Pour Action, Marc Emond a approuvé l’implication du wallon. Pour le groupe Ecolo, Valérie Van Heer, qui a également été impliquée dans le processus, a regretté que son idée de rue dédiée à Thérèse Minette de Tillesse, résistante durant la Première guerre notamment, n’ait pas été retenu (au profit de la Rue Réseau Dame Blanche). Au vote, les 3 élus Ecolos se sont abstenus.
  • Un point complémentaire à l’ordre du jour émanait du conseiller Action Frédérick Botin. Il concernait une stratégie photovoltaïque à Ciney afin de produire de l’électricité. Pour Frédérick Botin, si les panneaux sont bien placés, l’investissement peut être rentabilisé en 5 ans, voire moins. Pour Action, les communes doivent être acteurs de cette stratégie. Selon eux, des panneaux pourraient être installés sur la toiture du marché couvert actuel, de l’ancien marché couvert ou encore sur les toitures des écoles. Frédérick Botin a demandé la position du Collège à ce propos. Echevine de l’énergie, Laurence Daffe a précisé que plusieurs bâtiments avaient déjà été étudiés via des audits ou des quickscans. Certaines analyses ont révélé que certains d’entre eux ne pouvaient pas accueillir de panneaux photovoltaïques (c’est le cas du Château, de la Maison des Jeunes, de l’Hôtel de Ville, du Centre Culturel, de la Maison citoyenne et du Marché couvert). Plusieurs écoles communales sont, par ailleurs, déjà équipées (Achêne, Braibant, Ciney, Chevetogne, Haversin et l’Envol). Enfin, Laurence Daffe a précisé que dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique du CPAS, des panneaux seraient installés, tout comme lors de l’agrandissement du hall des sports. Une réflexion est également en cours afin de mettre en place une prime communale à l’installation de panneaux photovoltaïques. Pour Frédérick Botin, l’investissement reste timide, il plaide pour une ambition plus importante.
  • En fin de séance, nouvel ajout à l’ordre du jour. Il émanait de la conseillère Ecolo France Masai et concernait l’initiative intitulée « En mai, tonte à l’arrêt » qui consiste à laisser des parcelles de jardin libres de tonte durant tout le mois de mai, afin que la biodiversité reprenne ses droits. France Masai souhaitait savoir de quelle manière ce genre d’initiative pouvait être mise en place à Ciney. Le Bourgmestre Frédéric Deville en charge de l’environnement a répondu en précisant que Ciney avait participé en laissant un terrain situé à l’arrière de la piscine sans tonte durant tout le mois de mai. Dans le cadre du projet « jonquilles », les espaces où les bulbes avaient été plantés n’ont pas non plus été tondus durant 6 semaines. Le Bourgmestre a encore expliqué que Ciney avait répondu à l’appel à projets « biodivercité » et que 5 projets avaient été retenus (notamment les arbres de naissances et la plantation des jonquilles). Frédéric Deville a ouvert la porte à Ecolo qui est invité à proposer des idées en termes de biodiversité. France Masai s’est réjouie de ces différents projets exposés.
Actions sur le document