Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Compte rendu du Conseil Communal du 24 janvier 22

Vous êtes ici : Accueil / Vie communale / Vie politique / Conseil communal / Comptes rendus / Compte rendu du Conseil Communal du 24 janvier 22
  • Le marché public de travaux relatif à la construction des Ateliers communaux était à l’ordre du jour. Pour rappel, le marché est divisé en cinq lots, les cahiers des charges avaient été lancés pour tous les lots. Des offres sont parvenues à l’Administration communale pour chaque lot excepté le numéro 4 qui concerne les abords extérieurs. Il était donc de nouveau demandé au Conseil communal d’approuver le cahier des charges qui n’a pas été modifié, et de relancer ainsi la procédure. Valérie Van Heer pour le groupe Ecolo a souligné la présence d’une clause sociale flexible dans le marché. Frédérick Botin pour Action a rappelé la position du groupe sur ce dossier et l’avis négatif du directeur financier. Au vote, Action a voté contre, Ecolo s’est abstenu.
  • Il était également demandé au Conseil communal de ce lundi 24 janvier d’adhérer à la centrale d’achat relative à la fourniture de gaz et d’électricité d’IDEFIN. L’échevin Gaëtan Gérard expliqué que l’actuel marché se termine le 31 décembre 2022. IDEFIN lance donc le suivant. Le Conseil a approuvé à l’unanimité la signature de la convention qui doit être renvoyée pour la fin février. Rappelons que les ASBL, clubs, associations et autres maisons des jeunes de la commune pourront aussi en bénéficier. Pour Ecolo, François Bouchat a souligné les points positifs d’une telle adhésion, notamment au niveau des prix avantageux. Il manque toutefois, pour lui, une clause qui certifie 100% d’énergie verte. L’échevin Gaëtan Gerard fera passer le message.
  • A la demande d’Ecolo, un point avait été ajouté à l’ordre du jour initial. Il concernait l’accessibilité des Féeries du Parc à tous, et particulièrement aux personnes à mobilité réduite. Valérie Van Heer a émis plusieurs constats et demandes quant à l’organisation de l’événement : le manque de signalétique, d’un poste de secours, ou encore une circulation difficile sur le site. Pour le Comité des Fêtes, le conseiller communal Frédéric Rolin a précisé que plusieurs débriefings étaient prévus cette semaine, et que la volonté du Comité des Fêtes était également que l’événement soit accessible à tous. Certaines avancées sont déjà prévues pour l’édition 2022 mais Frédéric Rolin a tenu à rappeler que 90% du site sont déjà accessibles aux PMR. Valérie Van Heer, lors de ce conseil, a également proposé à la Ville de devenir partenaire de la Charte du Gouvernement Wallon pour la promotion de l’accessibilité des événements ouverts au public. Le Bourgmestre Frédéric Deville propose d’envoyer cette Charte à tous les Comités des Fêtes prochainement, et de soulever cet aspect « Accessibilité » lors des réunions de sécurité organisées en amont d’un événement. Le point a été voté à l’unanimité.
  • En fin de conseil, lors d’une question orale de la conseillère communale Ecolo France Masai, l’échevine Laurence Daffe a fait le point sur la situation sanitaire dans les écoles. Une situation jugée pénible dans les écoles communales autant que dans les autres réseaux. Laurence Daffe juge toutefois que la commune est jusque-là relativement épargnée. Une classe a été contrainte de fermer la semaine dernière, une seconde a fermé ses portes ce lundi 24 janvier dans le réseau communal. L’échevine de l’enseignement a tenu à remercier d’une part, les directeurs mais aussi les accueillants de l’extrascolaire ainsi que d’anciennes enseignantes qui viennent en aide dans les écoles qui manquent de professeurs. On a également appris que les détecteurs de CO2 commandés sont arrivés et seront distribués cette semaine dans les écoles communales.
  • Autre question orale émanant du conseiller Action Frédérick Botin concernant la taxe sur les immeubles bâtis inoccupés. Celui-ci constate que certains sites importants de Ciney ne se retrouvent pas dans les nombreux dossiers traités à ce sujet par le Collège communal. Frédérick Botin évoque notamment les Capucins (la partie de l’ancienne école des Capucines) et l’ancien arsenal des pompiers situé rue Walter Sœur. L’échevin de l’urbanisme Guy Milcamps a expliqué qu’effectivement, la majorité devait s’attaquer à cette réalité. Il a précisé que l’ancien arsenal des pompiers était actuellement occupé par des associations mais que le Collège resterait attentif à ce que cette occupation ne dure pas trop longtemps.
Actions sur le document